How to resource banner
Centre de documentation 5 minutes pour lire

Comment entretenir les supports moteur

Partage de ressource:
Environnement Moteur Guides et conseils Bricoleurs Techniciens 5 minutes pour lire

Ressources importantes

Dans cet article vous allez découvrir comment fonctionnent les supports moteur, les types de support qui existe et  comment les entretenir. 

Un support moteur défectueux ou usé est l’une des principales causes de vibrations et de bruit du moteur. Bien que cela puisse être préoccupant pour les propriétaires de véhicules, en comprenant les raisons de leurs défaillances, ce qu'il faut vérifier et comment les remplacer, vous pouvez aider vos clients à maintenir leurs voitures en bon état de marche, pour une conduite silencieuse et confortable. Dans cet article, Delphi Technologies vous conseille pour réaliser au mieux cet entretien.

Comment fonctionnent les supports moteur ?

Comme son nom l’indique, le support moteur fixe le moteur au châssis du véhicule ; une extrémité se visse au bloc moteur et l’autre au châssis de la voiture. En plus du fait de maintenir le moteur fermement en place, le support en caoutchouc vulcanisé sert d'isolant entre le châssis du véhicule et les composants du moteur, contribuant ainsi à réduire le bruit, les vibrations et les secousses pour une conduite confortable et silencieuse. La plupart des véhicules dispose de trois supports moteur, en plus d’un ou deux supports de transmission.

Types de support moteur

Il existe trois types de supports moteur et, en fonction de l'application, les constructeurs peuvent choisir d’en utiliser plusieurs parmi ceux-ci :

  • Supports passifs en caoutchouc : les supports passifs en caoutchouc suivent une conception caoutchouc-métal typique, deux points de fixation en métal liés par un composé de caoutchouc, et sont adaptés à la plupart des véhicules. 
  • Supports hydrauliques passifs : certaines applications comportent des supports hydrauliques remplis de liquide. Aussi connus sous le nom de supports hydrauliques passifs, ils contiennent une chambre remplie de fluide hydraulique qui aide à absorber des vibrations supplémentaires.
  • Supports actifs : certains véhicules récents utilisent des supports actifs ou à commande électronique. Dotés d'une chambre à vide supplémentaire, contrôlés par une vanne de commutation à vide, ils peuvent ajuster la rigidité du support afin d'absorber plus ou moins de vibrations en fonction de la vitesse ou de la charge. Certains supports actifs peuvent également générer leurs propres contre-vibrations pour compenser davantage le bruit, les vibrations et les secousses.

Pourquoi les supports moteur deviennent-ils défectueux ?

Les supports moteur sont soumis à des contraintes dynamiques élevées et constantes et, comme tout ce qui est en caoutchouc, ils vont se détériorer au fil du temps ; le caoutchouc peut se fissurer, se déchirer et va certainement perdre ses caractéristiques de fermeté et d’élasticité. Dans le cas des supports hydrauliques, cela peut entraîner une fuite de fluide et éventuellement un affaissement du support. Bien que l’âge et le kilométrage du véhicule soient des facteurs déterminants, des changements de vitesses difficiles ou un ralenti excessif peuvent accélérer le processus. Il en va de même pour l'huile ou d'autres fluides, qui peuvent éroder progressivement le caoutchouc.

Quels sont les symptômes d'un support moteur défectueux ?

Une vérification visuelle rapide permet souvent d'identifier toute usure ou tout dommage tel que des fissures, déchirures, fuites de fluide ou séparations dans la liaison caoutchouc-métal. Cependant, il existe quelques symptômes courants à surveiller :

  • Mouvement du moteur : puisque les supports moteur sont conçus pour fixer le moteur dans le compartiment, un mouvement excessif du moteur, qui s’aggrave lors de l’accélération, constitue l’un des premiers signes que quelque chose ne va pas.
  • Bruits du moteur : tout mouvement excessif entraînera probablement des bruits inhabituels. Gardez une oreille attentive aux bruits sourds ou cliquetis provenant du compartiment moteur lors de fortes accélérations ou lors du freinage moteur.
  • Vibrations excessives : l’usure du caoutchouc réduira la capacité d’amortissement du support, transférant les bruits et vibrations du moteur à travers le cadre et à l’intérieur du véhicule.
  • Désalignement du moteur : un support défectueux peut entraîner une chute du moteur d'un côté, car il ne sera plus correctement supporté.
  • Dommages des composants : à des vitesses plus élevées, des supports moteur défectueux peuvent endommager d'autres pièces telles que les flexibles de liquide de refroidissement, les courroies de ventilateur et les tuyaux d'échappement. Il est donc important de rechercher tout signe de dommage.

Quand remplacer les supports moteur ?

Bien que les supports moteur ne soient pas inclus dans le programme d’entretien courant, il est conseillé de les vérifier régulièrement. Après tout, leur durée de vie peut varier considérablement en fonction de l'âge du véhicule, du kilométrage parcouru, du comportement du conducteur, etc. Si vous remarquez des signes d'usure, remplacez-les dès que possible. Outre le bruit et les vibrations, un support défectueux peut endommager d'autres composants. Par exemple, un mouvement excessif du moteur peut conduire le ventilateur à heurter le radiateur et/ou le flexible, et éventuellement provoquer un grippage de la tringlerie de papillon des gaz. Rappelez-vous que si un support est défectueux, il est probable que les autres le soient bientôt, car ils auront été soumis aux mêmes conditions. C’est pour cette raison qu’il est toujours conseillé de remplacer tous les supports moteur en même temps.

Comment remplacer un support moteur défectueux ?

Avec les bons outils et le savoir-faire requis, le remplacement des supports moteur est une tâche relativement simple. Suivez ces instructions étape par étape pour effectuer une réparation selon les meilleures pratiques :

  • Commencez par soulever et sécuriser le véhicule.
  • Retirez les capots en plastique du moteur en veillant à conserver les boulons dans un endroit sûr.
  • Utilisez une poutre de support moteur pour vous assurer que le moteur est correctement soutenu pendant le retrait du support.
  • Selon le véhicule, vous devrez peut-être retirer d'autres éléments de support pour accéder aux supports moteur.
  • Trempez ensuite tous les boulons dans de l'huile pénétrante pendant quelques minutes.
  • À l'aide d'une clé à douille ou d'une clé de serrage, dévissez les boulons et déposez les supports moteur.
  • Comparez les anciens et nouveaux supports pour vous assurer que vous disposez de la bonne pièce - notez la position des points de montage.
  • Insérez les nouveaux supports moteur dans le cadre et serrez les boulons à la main. Vous devrez peut-être ajuster la position du moteur pour aligner les filets.
  • Serrez ensuite tous les boulons au couple spécifié par le constructeur du véhicule, comme indiqué dans le manuel d'entretien.
  • Remettez en place les éléments de support qui ont été retirés.
  • Vous pouvez maintenant retirer la poutre de support du moteur et remettre en place le capot.
  • Enfin, abaissez le véhicule au sol et demandez à un collègue de passer toutes les vitesses pour vérifier la présence/absence de mouvements et/ou vibrations excessifs du moteur. 
The specified form no longer exists or is currently unpublished.

Articles et produits associés

    Allumage
    Allumage Environnement Moteur

    Allumage

    Le système d'allumage d'un véhicule doit générer une étincelle suffisante au niveau du bon cylindre, au bon moment, et ce plusieurs milliers de fois par minute. La synchronisation de cette étincelle si importante est cruciale. Le moindre décalage peut entraîner divers problèmes de performances, notamment des ratés d'allumage, une réduction de la puissance et une consommation de carburant élevée. Au sein de Delphi, nous sommes conscients de l'importance de faire les choses bien dès la première intervention. C'est la raison pour laquelle nous appliquons plus de 100 ans d'expertise en 1ère monte à chaque bobine d'allumage que nous produisons, en assurant une puissance et une performance de 1ère monte optimales, ainsi qu'une satisfaction totale garantie.
    bobine d'allumage
    Allumage Environnement Moteur

    Bobine d'allumage

    Bien que les principes fondamentaux d'une bobine d'allumage n'aient pas changé, les exigences qui leur sont imposées ont, elles, évolué. Des réglementations relatives aux émissions plus strictes, moins d'espace moteur et des exigences en économie de carburant et en tension d'allumage plus élevées, jusqu'à 45 000 volts pour les voitures modernes, signifient que la technologie des bobines ne cesse d'évoluer. En tant que fabricant de 1ère monte majeur, Delphi a été à l'avant-garde de ces changements. Avec plus de 100 années d’expertise en systèmes d'allumage de 1ère monte, nous avons créé des capacités avancées de conception magnétique et de modélisation inégalées. Le résultat ? Une conception de bobine efficace qui assure des performances moteur, des émissions d'échappement et des économies de carburant optimales.
    capteur d o2
    Capteurs Capteurs d’oxygène Environnement Moteur

    Capteurs d’oxygène

    Le capteur d'oxygène, également appelé capteur O2 ou sonde lambda, mesure la quantité d'oxygène dans l'échappement. Bien que cette tâche semble être relativement modeste, le capteur O2 est en fait l'un des capteurs les plus importants du véhicule. Il se charge de maintenir un équilibre harmonieux entre l'air et le carburant pour des émissions optimales. Une quantité trop importante de carburant génère des hydrocarbures et du monoxyde de carbone. Une quantité trop faible de carburant génère des polluants d'oxyde d'azote. Le capteur O2 contribue à assurer le mélange correct. Pour cette raison, vous devez installer une marque d'équipement de qualité, comme Delphi. Chacun de nos capteurs O2 incorpore la technologie de 1ère monte éprouvée, pour des performances immédiates et durables.
    capteur MAF
    Capteurs de débit de masse d'air (MAF) Environnement Moteur

    Capteurs de débit de masse d'air

    Plus communément appelé débitmètre d'air, le capteur d'écoulement d'air massique joue un rôle très important. Il mesure la quantité d'air pénétrant dans le moteur pour un rapport air-carburant optimal. Sans ces informations, le calculateur ne sera pas capable de contrôler avec précision l'injection de carburant, résultant en un ralenti de moteur irrégulier, voire pire, une panne de moteur. Mains ne vous inquiétez pas ! Nous produisons des débitmètres 1ère monte depuis les années 1970. Aujourd'hui, nous détenons plus de 30 brevets en technologie et traitement de signal et nous avons livré plus de 50 millions de capteurs 1ère monte pour plus de 500 applications clients. Faites-nous confiance pour la réchange.
      Where-to-buy-2

      Découvrez où acheter les pièces Delphi

      AdobeStock_141766560

      Trouvez votre Centre de Service le plus proche

      Sélectionnez votre région