Ce qu'il faut savoir sur les témoins d’usure des plaquettes de frein
FacebookTwitterLinkedInEmailPrint

Ce qu'il faut savoir sur les témoins d’usure des plaquettes de frein

Ce qu'il faut savoir sur les témoins d’usure des plaquettes de frein

Les témoins d’usure des plaquettes de frein sont désormais montés en série sur les véhicules modernes et deviendront de plus en plus incontournables pour toutes les interventions liées au freinage. Il est donc essentiel que vous compreniez leur fonctionnement, et quand les remplacer...

Qu'est-ce qu'un témoin d’usure de plaquette de frein?

Les plaquettes de frein s'usent au fil du temps. Cependant, le temps nécessaire pour ce faire peut varier considérablement. Les conditions de la route, le style de conduite, la vitesse, la charge (du véhicule ?) et le type de plaquettes et de disques ont une incidence sur la rapidité à laquelle cela se produit, ce qui empêche les conducteurs et les techniciens de déterminer à quel moment l’entretien est nécessaire. L'introduction du témoin d’usure élimine cette incertitude en permettant aux conducteurs de savoir quand une plaquette est usée et, dans certaines voitures, même de prédire quand cela se produira. En plus de faciliter la planification des futures interventions liées au freinage, il garantit également le bon fonctionnement des plaquettes de frein pour une conduite sûre et sous contrôle.

Comment fonctionnent les témoins d’usure?

Les témoins de plaquettes de frein actuels représentent une évolution par rapport aux languettes métalliques traditionnelles que l'on retrouve dans de nombreux systèmes de freinage plus anciens. En frottant contre les disques, celles-ci émettent un son strident fort, indiquant au conducteur que les plaquettes ont atteint leur niveau d'usure maximal.

Les témoins d’usure électroniques éliminent les languettes en utilisant un petit capteur : une boucle de fil électrique traversée par un faible courant. Au fur et à mesure qu'une plaquette s'use, la boucle est exposée et établit des contacts avec le rotor ou le disque, créant un circuit ouvert. Cela allume le voyant du tableau de bord, indiquant qu’il est temps de remplacer les plaquettes de frein.

Les témoins les plus récents vont encore plus loin. En plus de signaler aux conducteurs que les plaquettes sont usées, ils peuvent également évaluer le kilométrage restant. Connus sous le nom de témoins à deux niveaux, ils comportent deux circuits de résistance qui fonctionnent en parallèle à différentes hauteurs dans le boîtier du capteur. Lorsque le premier circuit est rompu, la résistance au sein du capteur augmente et le système calcule la durée de vie restante dans la plaquette de frein à l'aide de données telles que la vitesse des roues, le kilométrage, la pression de freinage, la température de freinage et la durée de fonctionnement du frein. Ces informations sont affichées sur le tableau de bord, sous la forme d'un numéro au démarrage du véhicule ou d'un voyant qui change de couleur au fur et à mesure de l'usure de la plaquette. Une fois que le deuxième circuit est rompu, le circuit devient ouvert. Se déclenche alors le voyant qui indique que le moment est venu de faire réparer les freins.

Bien que de nombreux systèmes d’usure des plaquettes de frein comportent un capteur situé à l’intérieur du véhicule, ce nombre peut varier - entre un et quatre - en fonction de la conception du système de freinage. La position du capteur peut également varier. Les témoins d’usure électroniques les plus courants sont directement intégrés dans le matériau des plaquettes de frein et ne sont donc pas amovibles. D'autres sont montés sur la plaquette de frein elle-même.

Quand faut-il les remplacer ? 

Les témoins d’usure étant conçus pour rompre, il convient de les remplacer chaque fois que de nouvelles plaquettes sont installées. Il est également conseillé d’inspecter régulièrement les capteurs, entre les changements de plaquettes, et de les remplacer si nécessaire. Au fil du temps, la chaleur dégagée par les freins peut endommager le câblage et les clips. Ils peuvent également être endommagés lors d'autres interventions sur le véhicule, telles que l'installation de nouveaux disques de frein.

Pour répondre à la demande croissante des pièces de rechange, Delphi Technologies fournit une large gamme de témoins d’usure de qualité d'origine, disponibles avec les plaquettes, selon l'assemblage d’origine ou en tant qu’éléments individuels.