À vos marques. Réinitialisez. Démarrez. Calibrage des capteurs d'angle de direction.
FacebookTwitterLinkedInEmailPrint

À vos marques. Réinitialisez. Démarrez. Calibrage des capteurs d'angle de direction.

À vos marques. Réinitialisez. Démarrez. Calibrage des capteurs d'angle de direction.

Les capteurs d'angle de direction ne sont pas nouveaux. En fait, ils existent depuis le début des années 1990. Avec les progrès des systèmes de contrôle électronique de la stabilité (ESP), la nécessité de les réinitialiser après un entretien de routine n’est devenue une nécessité que récemment. Si cela ajoute une étape supplémentaire à la plupart des interventions liées à la direction, cela représente également une opportunité de maintenance potentiellement rentable pour les garagistes avisés. Nous examinons ici de plus près le capteur d’angle de direction, ce qu’il fait, pourquoi vous devez le réinitialiser et ce qu’il faut surveiller en cas de capteurs défaillants. Ainsi, vous pouvez être prêts pour votre prochaine intervention de direction, afin de réinitialiser et démarrer…

Qu'est-ce qu'un capteur d'angle de direction ? 

Au cours de la dernière décennie environ, les constructeurs ont ajouté un certain nombre de capteurs au système de direction des véhicules. L'un d'entre eux est le capteur d’angle de direction, généralement équipé en multiples exemplaires à l'intérieur de la colonne de direction. Partie intégrante du système de contrôle de la stabilité du véhicule, il permet une lecture précise de la position des roues et de la vitesse de rotation. Il fonctionne également avec les capteurs de lacet, d'accéléromètre et de vitesse des roues pour mesurer le comportement dynamique des véhicule, leur fonctionnement, ce que les conducteurs demandent aux véhicules de réaliser et quelles corrections doivent être apportées par le module de commande hydraulique ABS pour conserver le contrôle des véhicules.

Comment fonctionnent les capteurs d'angle de direction ?

Il existe deux principaux types de capteurs d’angle de direction, analogique et numérique, ces derniers équipant la plupart des véhicules modernes. Les capteurs analogiques sont câblés avec une référence 5 volts, une masse de châssis et une sortie de signal. Lorsque la roue tourne en cercle complet, elle produit un signal compris entre 0 et 5 volts.  La différence de tension est utilisée pour déterminer la vitesse de rotation et l'angle. Les capteurs numériques utilisent cependant une lumière LED pour mesurer la vitesse de rotation, l'angle de la roue, la direction du virage et d'autres informations importantes. 
 
Quoi qu’il en soit, si le capteur d’angle de direction détecte une incohérence entre la position du volant et la direction dans laquelle le véhicule se déplace, le système de contrôle de la stabilité intervient pour aider le conducteur à garder le contrôle du véhicule. Par exemple, si un sous-virage survient, il appliquera automatiquement le frein arrière à l'intérieur du véhicule pour corriger le problème. 

Les capteurs de direction tombent-ils en panne ?

Bien que les capteurs d’angle de direction soient conçus pour durer toute la vie d’un véhicule, ils sont sujets à l’usure, à l’instar des autres composants électroniques. Ils peuvent également être endommagés lors d'interventions sur d'autres parties du véhicule, comme le volant de direction. Il est donc utile de se familiariser avec les symptômes courants d’un capteur défectueux, juste au cas où. Les signes courants à surveiller sont :

  • Le voyant d'avertissement s'allume : en cas de panne du capteur d’angle de direction, un voyant d'avertissement relatif au système de stabilité apparaît sur le tableau de bord, indiquant que le système a été désactivé et doit être réparé. Sur la plupart des voitures, ce sera le voyant antipatinage, mais il pourrait également s'agir du voyant moteur.
  • Mouvement du volant : si un capteur d’angle de direction est défectueux ou mal aligné, il peut envoyer des informations inexactes à l’unité de contrôle électronique (ECU). Cela peut amener le système de contrôle de la stabilité du véhicule à effectuer des réglages incorrects de la direction, ce qui peut entraîner un relâchement du volant ou une absence de réaction de la direction.

Pourquoi effectuer une réinitialisation du capteur d'angle de direction ?

Puisque les véhicules équipés d'un système de contrôle électronique de la stabilité (ESC), de systèmes avancés d'assistance au conducteur (ADAS), tels que l'aide au maintien dans la trajectoire (LKA) et le freinage d'urgence autonome (AEB), ainsi que d'autres fonctions de sécurité, dépendent du système de direction, il est désormais nécessaire de les réinitialiser après un alignement des roues ou le remplacement d'un composant susceptible de modifier et l'angle de pincement et de poussée. Cela garantira que ces systèmes sachent exactement comment le véhicule roule sur la route afin de prévoir et d'apporter les corrections de sécurité nécessaires. Si le  capteur est mal calibré, et que l'angle est trop important, le système de stabilité du véhicule ne fonctionnera pas correctement et sera finalement désactivé. 

Comment réinitialiser le capteur d'angle de direction ?

Bien que la procédure pour ce faire puisse varier considérablement selon les constructeurs et les modèles, il existe plusieurs méthodes principales en vue d'étalonner le capteur d’angle de direction en fonction des autres capteurs constituant ces systèmes :

  • Auto-étalonnage : Certains véhicules plus récents peuvent s'auto-calibrer en tournant le volant de butée à butée puis en tournant la clé. D'autres nécessiteront également un ensemble de commandes à exécuter pour commencer la calibration. 
  • Essai sur route : Les véhicules plus récents équipés de capteurs de vitesse de roue plus avancés peuvent réinitialiser automatiquement leur propre capteur d'angle de direction lors de la prochaine conduite du véhicule en ligne droite pendant une période donnée. Cela ne prend généralement que quelques secondes à vitesse d'autoroute.
  • Réinitialisation via un outil de diagnostic : Une réinitialisation à l’aide d’un outil de diagnostic peut être nécessaire sur certains véhicules. Certains systèmes d’alignement intègrent même la fonction de réinitialisation du capteur d’angle de direction, ce qui élimine le besoin d’une procédure de diagnostic distincte après un alignement. 

La plupart des constructeurs recommandent que l'étalonnage du capteur d'angle de direction soit effectué au sol, par opposition à en hauteur. En cas de doute, consultez le manuel d'entretien du véhicule pour connaître la procédure adéquate.
 
N'oubliez pas que, quels que soient le véhicule et la procédure spécifiée, la réinitialisation de l'angle de direction devrait désormais faire partie de votre procédure d'alignement standard et sera facturée à votre client en conséquence, offrant ainsi un autre service à valeur ajoutée aux garages indépendants.